Recherche

Le blog de Landry Zahoré

Les chroniques de Landry Zahoré

Lingerie chez les hommes, et si on n’en parlait ?

leschroniquesdelandryzahore
Un homme, un vrai ne doit plus porter un caleçon de ce genre…

 

Je me souviens de cet article ou je parlais de la lingerie féminine quand ça concoure à bien tenir un homme (quand c’est propre, jolie et attirant hein).

Bah, aujourd’hui, nous allons parler de la lingerie masculine. Pouah quand je pense qu’il y a des garçons ou des messieurs qui sont d’une saleté sans pareille. Ils portent des caleçons ayant fait plusieurs jours sur eux, et qui demandent à leur conjointe ou copine de leur tailler une pipe du genre « bébé, j’ai envie que tu me fasses une pipe aujourd’hui hein. »

Lire la suite

Neetion, le réseau social crée par un ivoirien…

neetion/réseau social
Asseyez vous confortablement nous embarquerons bientôt dans la nouvelle nation.

Neetion comme son nom l’indique est une nation de connexion via les nouvelles technologies. C’est un réseau social crée par un jeune ivoirien du nom de Bertrand Brou. Il se comportera comme un hub de connexion. Neetion vient se positionner comme un réseau social utile de connexion made in AFRICA.

Avec n’importe quel support TIC, tu pourras te connecter avec une pluralité de personnes. C’est qu’avec Neetion le réseau social Zuck verra un vrai concurrent car il est mieux de consommer locale. En attendant son lancement officiel http://www.leschroniquesdelandryzahore.wordpress.com vous donne la primeur de l’information.

Restez connectés pour embarquer dans la nouvelle Neetion pour encore plus de rapprochement et de business. Car Neetion est là pour prendre le pouvoir.

Landry Zahoré, la plume au regard franc

La paroisse Saint Vincent de Paul d’Abobodoumé lance l’opération  »ma paroisse dans mon téléphone »

Untitled design

La Commission Presse et Communication (CPC) de la paroisse Saint Vincent de Paul d’Abobodoumé dans le diocèse de Yopougon en Côte d’Ivoire, a lancé le samedi 13 mai 2017, l’opération ma paroisse dans mon téléphone. Elle consiste à mettre en place un service de diffusion d’information et de formation chrétienne essentiellement par SMS.

Selon le Père André-Florent Bosso, vicaire sur la paroisse Saint Vincent de Paul et aumônier de la CPC, l’installation « d’un tel service est une innovation, le signe d’une paroisse en mouvement dans un monde dominé aujourd’hui par les Technologies de l’Information et de la Communication ».

Le secteur de la téléphonie mobile est en très forte croissance en Côte d’Ivoire. 27 451 250. C’est le nombre d’abonnés qu’indique le rapport 2016 de l’Agence de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI). Et ce, alors que le pays compte que plus de 23 millions d’habitants. Ce sont ces chiffres qui font dire à Emmanuel Dabo, membre de la CPC et consultant en communication que, « L’opération ma paroisse dans mon téléphone est une aubaine pour tous les fidèles chrétiens et un souffle nouveau pour l’évangélisation en Côte d’Ivoire ».

Les chrétiens sont invités à souscrire massivement à ce service qui leur permettra de recevoir au quotidien des invitations à la prière, des « pains de vie », des informations sur la vie de l’Eglise et même des blagues. Par ailleurs, les différentes entités de l’Eglise ont la possibilité à travers ce canal, de diffuser à leurs membres ou à tout le peuple de Dieu, des messages. Le partenariat avec les médias catholiques est aussi sollicité en vue de leur permettre de diffuser les contenus de leurs différents reportages.

Pour l’heure, la souscription à l’opération ma paroisse dans mon téléphone se fait au secrétariat de la paroisse Saint Vincent de Paul d’Abobodoumé au prix de 1000 Francs CFA le trimestre.

Landry Zahoré, la plume au regard franc

Insalubrité : pourquoi les ivoiriens sont sales?

Voici pourquoi j’ai publié sur mon compte Facebook le 09 avril 2017 que les ivoiriennes et les ivoiriens sont trop sales.

Lire la suite

Religion : Un message fort pour toi !

Agents de protection

Je ne sais pas ce que cela te fera. Mais je te le partage pour le bien que cela m’a apporté. Ayant reçu, je partage pour que toi aussi tu sentes ce bien fou que ce message m’a procuré.

Stay Bless in everything in your life. God is Able !

via Agents de protection – Prophétie de Dieu – Extrait de «La Sainte Bible se continue» publiée par GROY — Ainsi parle l’Éternel

Landry Zahoré, la plume au regard franc

 

Un fou sur le plateau de C’Midi…

C'Midi
Un fou qui a laissé tout le monde sans voix …

Le talk-show C’Midi de la chaîne de télévision nationale ivoirienne RTI1 m’a laissé perplexe hier lundi 10 avril 2017. Et le thème de ce jour était  » Je suis poursuivi par des esprits ».

L’invité du jour qui a pour prénom Innocent n’avait pas l’air d’une innocente personne. Tellement, il était bizarre dès son entrée sur le plateau. Sans qu’on ne lui donne la parole, il s’est mis à parler et à raconter une histoire au style coq à l’âne. Une histoire qui a laissé tous les chroniqueurs sans voix. Tellement ça partait dans tous les sens. ( voir photo)

Un invité, qui avoue sur une chaîne suivie par plein de jeunes en proie déjà à la drogue, qu’il consomme la drogue. Parce qu’en la consommant, on travaille beaucoup. Pff !

Son histoire avec son jeune ami, franchement, je n’ai rien saisi pour ma part.  » il y a trop de choses que je ne peux pas expliquer ici » affirmait il, à tout bout de champ lorsqu’une question sérieuse lui était posée.

Pff, entre nous comment est fait le casting des personnes qui viennent témoigner dans cette émission?

Je crois que pour le besoin, je vais aiguiser ma plume pour un probable billet plus costaud sur ce talk-show.

Landry Zahoré, la plume au regard franc

 

 

Un cadre de convention unit l’Esatic à CFAO Technologies *

 

signature de convention Esatic CFAO 2
De la Gauche à la Droite Philippe Choyer DG de CFAO Tech et le Pr Adama Konaté DG Esatic

Chers lecteurs du blog Les Chroniques de Landry Zahoré, je vous salue avec tout le respect qui est dû à votre rang. J’ai été convié la semaine dernière précisément le jeudi 06 Avril 2017 à une cérémonie de lancement officiel d’un séminaire sur la recherche opérationnelle et l’aide à la décision et de la signature officielle d’une convention . Celle-ci devait unir l’Ecole Supérieure Africaine des Technologies de l’Information et de la Communication (ESATIC) et CFAO Technologies. Ce partenariat portera essentiellement sur la formation, la facilitation des stages pour les étudiants en fin de cycle ainsi que la recherche et développement.

Lire la suite

Francophonie 35<35, c'est réparti pour la seconde édition !

Francophonie 35 35

C’est le mardi 14 mars au cours d’un point de presse au sein de l’Institut français que l’annonce a été faite.  Pierre Nahoa, Richard Seshie et Ousmane Coulibaly respectivement commissaire général de l’événement, président de l’association 35 35.

2016 en chiffre

Pierre Nahoa en sa qualité de commissaire général a dressé un bilan  »satisfaisant » avec chiffres à la clé. Retenons que pour la précédente édition, ce sont 208 candidatures, 84 pays de l’espace francophone, 79 personnalités et leaders francophones présents, 70 médias, 35 finalistes, 20 professionnels comme organisateurs, 2 super prix (initiative féminine et super prix du jeune francophone de l’année). Le tout formait un monde, oui, un seul monde francophone.

Pour cette édition 2017, comptant sur le soutien institutionnel de l’OIF, de l’Institut français et de bien d’autres structures, les organisateurs promettent du balaise.

Affaire à suivre…

Landry ZAHORE, la plume au regard franc

« Il a fallu que j’abandonne l’école à cause de la pauvreté de ma famille… »

image-de-pauvres

 

Cette histoire est inspirée d’une histoire vraie, les personnes existent réellement. Mais pour le besoin de ce témoignage, nous avons bien voulu changer les noms et le temps pour éviter tout rapprochement. Nous savons que nombreuses sont ces personnes qui souffrent terriblement à cause de la pauvreté.

L’histoire d’Éric

« Il a fallu que j’arrête les cours pour subvenir au besoin de ma famille » C’est avec ces mots forts et rempli d’émotions que j’ai entamé ma rencontre avec Eric.

« J’étais en ce temps-là en classe de 5ème. Ça devenait pénible pour la famille. Nous étions pauvres et démunis. Les affaires de papa n’allaient plus. Tout était bloqué … »

Éric, n’est pas le premier garçon de sa famille. Il n’est que le troisième. Mais il va quitter l’école très jeune. Pourtant promu à un bel avenir en témoignage sa sœur Alice.

L’histoire d’Éric, c’est celle de nombreux enfants et de nombreuses familles dans le monde entier contraint d’abandonner l’école à cause la pauvreté.

La place d’un enfant c’est à l’école !   

En Côte d’Ivoire, la situation de l’enfant selon l’UNICEF donnait en 2014, 1,2 million d’enfants qui ne vont pas à l’école pour divers raison, dans un système éducatif marqué par de fortes inégalités.  Cette situation touche beaucoup les ménages en milieu rural, les familles pauvres …

Selon ce rapport, l’école n’arrive plus à préparer les enfants pour leur insertion professionnelles …

Landry Zahoré, la plume au regard franc !

 

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :